Coin Technique

Quelques conseils pour les rameuses et rameurs du PSAR

Pour votre tenue, choisissez des habits plutôt moulants, afin d’éviter d’accrocher vos mains sur des plis du vêtement sur le ventre, ou d’accrocher le dos d’un blouson trop ample dans la glissière du siège à coulisse. Privilégiez la couleur, vous serez plus visible sur l'eau.

Laissez vos bagues à la maison, de crainte de les perdre, de vous griffer, ou de vous faire des ampoules aux mains. Laissez aussi à la maison vos objets de valeur. Laissez au club un vêtement chaud à mettre après la sortie et des habits de rechange (obligatoire, au cas ou vous auriez gouté à l'eau du canal), et ne vous couvrez pas trop pour ramer.

Si vous devez mettre des pansemants adhésifs pour vous protéger les mains, prévoyez aussi des gants fins pour éviter que l'adhésif ne se dépose sur les poignées des rames et blesse les autres rameurs.

· Garez votre voiture sur le parking du stade, avant le chemin de terre.

· Lisez le panneau d’affichage, au dos de la porte du local, pour voir s’il y a des consignes exceptionnelles

· Le moniteur vous choisira un bateau et éventuellement des co-équipiers.

· Remplissez le cahier de sortie, avec les noms de tous les rameurs.

. Sortez les avirons correspondants au bateau, et portez les au ponton.

· On porte un bateau d’aviron avec un soin extrême. Plus le bateau est performant plus il est fragile: évitez de porter les skiffs et double-sculls par les extrémités, ils peuvent se déformer sous leur propre poids.

· Ne portez jamais un bateau par ses portants, ni par les sièges à coulisse.

· Pour éviter de vous faire mal au dos en soulevant un bateau près du sol, pliez les jambes de façon à conserver votre dos quasi vertical.

· Portez le bateau à l’eau, à la main, ou avec le chariot.

· Attention de ne pas laisser le chariot sur la pente de la berge - il pourrait rouler dans le canal - ou sur le chemin - pour que les voitures des riverains puissent passer-.

· Montez les avirons sur le bateau : repère rouge à la main droite du rameur, dame de nage du coté des pieds du rameur.

· Si personne ne peut tenir le bateau, accrochez au moins un aviron au bateau côté ponton pour éviter qu’un coup de vent, même léger, ne l’emmène.

· Ne laissez pas le bateau au ponton sans surveillance plus d’une minute: il peut être nécessaire de le déplacer si un gros bateau rentre au port technique.

 

Je rame … enfin !

 

· Au départ, assurez vous qu’aucun bateau n’arrive, en particulier du côté de Toulouse.

· Sur le canal, on navigue à droite dans le sens de la marche, c’est à dire qu’on a la berge à main gauche (« côté vert – côté berge »)

· Évidemment, les gros bateaux ont priorité sur vous, arrêtez vous et calez vous sur la berge pour croiser.

· Si vous avez à croiser dans un virage, sachez que les péniches ont tendance à glisser vers l’extérieur du virage : essayez de ne pas vous y trouver …

· Ne tentez pas de doubler un gros bateau, même lent, c’est impossible : un fort contre-courant vous en empêche.

· Les péniches ne sont pas les seuls bateaux à éviter : Pensez que vos camarades rameurs sont silencieux, rapides, et peu visibles ; les collisions sont malheureusement assez fréquentes entre rameurs.

· Le pont de Mange-pommes est placé en plein virage ; pour vous garantir une bonne visibilité et un passage rapide, placez le bateau dans l’axe du pont avant de vous y engager.

· Après Port-Sud, les péniches sont nombreuses, regardez souvent derrière vous pour anticiper les croisements, et les manœuvres d’évitement.

 

Allez, assez sué, je rentre !

 

· Au retour, après l’accostage, enlevez d’abord l’aviron côté canal

· Ne laissez pas le bateau sur l’eau sans aviron si personne ne le retient

· Ramenez le bateau et posez le sur les tréteaux, enlevez les bouchons et rangez les dans leur casier. Lavez le bateau, d’abord le dessus, si un lavage de l’intérieur est utile, puis laver la coque d’un coup d’éponge avec un peu de détergent, en insistant sur la ligne de flottaison; rincer d’un coup de jet.

. Nettoyez les poignées des avirons et rangez les à leurs places.

· Si vous êtes le dernier, rangez le tuyau sur la roue, en passant l'extremité du tuyau entre le mur et le montant de la porte du garage pour qu'elle se trouve à l'exterieur (en cas d'ouverture inadvertante de l'eau l'écoulement sera à l'exterieur plutôt que dans le garage).

· Remettez le bateau sur son support, dans le sens où il était, en alignant les symboles / et ° sur les points de portage, puis l’attacher solidement aux supports.

. Rangez les tréteaux.

· Remplir le cahier de sortie, et prévenez l'encadrement des anomalies éventuellement rencontrées.

Téléchargez ici le Référentiel du Rameur
Il vous aidera à vous repérer et à mieux apprendre le vocabulaire téchnique
ldr 5.pdf
Document Adobe Acrobat 474.3 KB

Les fondamentaux de l'aviron  Animation Flash

Rappel des catégories de bateaux d'aviron
ldr 6.pdf
Document Adobe Acrobat 1.2 MB