Régates coupe de Noël

Notre journée à la régate de Noël


Quelqu'un m'a dit le double est arrivé en tête !
Quelqu'un m'a dit la yolette débutants est arrivée en tête !
Quelqu'un m'a dit que Céline en handi est arrivée en tête !
Et personne ne m'a dit, parce que j'étais enfin là, j'ai vu la yolette loisir passer la ligne d'arrivée avec 200m d'avance, au moins !
Pour le 4X nous sommes arrivés en deuxième position à 4,15 ; après une réclamation dans les classements car il y a eu une inversion entre nous et l'Aviron Toulousain, car on court sur le bateau que l'on a en commun avec eux sous les couleurs de l'AT.
Pour la participation de cinq rameurs du PSAR en huit de pointe avec l'Emulation Nautique ce fut une belle rencontre qui ne demande qu'à se perpétuer. Des entrainements sont possibles tous les dimanches matin 9h à l'EMU. Pensez y !


Nombre de participants : 19 dont 3 de l'ENT:

Course / équipage / temps / classement:  

-2X: Franck/ Antoine : 4'13 - 4ieme sur 16
-Y débutants: Bruno/ Thierry/ Pierre Louis/ Marine / Barrie en barreur : 4'41 - 1er sur 12 
-Y Loisirs: Anael /Tom/ Sylvie M /Béatrice/ Marine en barreur : 4'36 - 1er sur 8 
-8X:  FredFranck /Antoine / Tom / HenriSylvie Q / Kédi /Béné/Barrie en barreur : 4'10 - 10éme sur 11 
-Handi AS: Céline : 3'59 - 1ere sur 2 
-4X:  Géno/Thierry L /Kédi /Sylvie Q : 4'15 - 11ème sur 20

Il est à apprécier que toutes ces régates régionales sont parfaitement et remarquablement organisées avec l'aide de multiples bénévoles qui déploient leurs compétences et s'impliquent sans compter. Elles se déroulent fort agréablement autant comme participants, que comme supporters ou spectateurs. Merci à la fédération sportive d'aviron.
Grand merci à tous les participants du PSAR pour leur engagement.


Dans le détail des courses.
Le double a été déçu car ils ont été premier de leur série mais 4ème sur leur temps. J'en profite pour vous signaler que si vous êtes premier sur une régate avec une avance que vous pensez gérer confortablement, (ce qui est très rare)  il faut penser à donner tout ce que l'on peut pour les temps, en cas de deuxième série.
Pour les deux yolettes vraiment c'est une belle performance, avec un seul entrainement en équipage samedi dernier. Vous avez su utiliser et exploiter les conseils délivrés. J'en suis ravie.  En tout cas je sais que les rameurs étaient enjoués et que cela a fait des émules pour les prochaines participations aux régates. 
Céline a participé à sa deuxième régate en AS sur 500m de course, il y avait au même instant un deuxième sportif qui partait au km en LTA. Elle est arrivée première mais un peu perturbée par le lac du bocage, il n'y avait plus les repères des rives du canal mais bien contente de sa performance.
Pour le 4X  : nous avons vaincu les filles du Bocage enfin ! Cela faisait 4 ans que l'on essayait de leur passer devant. Et oui avec 6 bateaux alignés sur la ligne de départ, les collisions sont fréquentes. Nous avons du ralentir rapidement pour éviter de percuter la ligne d'eau 1 mais avec un meilleur départ, nous sommes arrivés à leur passer devant. Ensuite les fausses pelles des autres bateaux, leurs changements de lignes d'eau avec les injonctions d'arrêts imposés par les arbitraires, cette fois c'est nous qui nous sommes faufilés et sommes arrivés à maintenir notre direction et notre cap ! Deuxième à un demi bateau prêt. Mais, que ce km est bien, bien long, à 500m c'est les cuisses qui brulent, puis les bras qui se tétanisent, puis le souffle et la gorge qui brulent et cette ligne d'eau à maintenir, qui accapare nos dernières ressources. Tout ce temps qui semble une éternité, quatre minute et quinze seconde ou chaque instant coute cher et semble interminable. Voilà ces moments bien denses qui permettent de perpétuer de recommencer et de replonger à chaque fois dans  l'histoire des régates.

Puis il y a un retour. On se partage les taches, ceux qui partent au club, puis ceux pour l'Emu et pour l'AT. Il faut aider et participer au remontage des bateaux que l'on a utilisés. Mais voilà que Fred de l'Emu qui tracte la remorque tombe en panne, cela a permis d'éprouver toutes les bonnes ressources et entraides des uns et des autres pour permettre de faire renter les bateaux à bon port. Et ce fut bien le cas : là il n'y avait plus d'appartenance à aucun club, tout le monde répond présent et s'implique. Merci à Philippe, un ami du PSAR qui s'est déplacé de Colomiers avec sa voiture et son précieux attelage ! Belle entraide !
Merci à tous pour votre participation volontaire et extraordinaire.

Les régates permettent de se dépasser sportivement, physiquement, solidairement. Elles permettent de s'entraider et de s'entrainer avec des objectifs et de travailler personnellement et en équipage sa technique et surtout de se frotter à la compétition. Car même s'il n'y a aucun enjeu, pour nous loisirs, cela fait des moments très denses, des moments de partage intense avec de belles montées d'adrénaline.

Voilà pour les résultats, splendide journée donc conviviale et sportive.

Nous avons aussi bénéficié d'une météo idéale : Pas de pluie, pas de vent, un bassin étal super agréable à ramer.


J'espère vous avoir donné l'envie de participer à la prochaine régate auquel le club participera, elle est à bien noter dans vos calendriers : Almayrac (un lac près de Carmaux) le 22 mars.

Passez de très agréables fêtes de fin d'année et que la nouvelle année vous soit bien sportive !

Géno

Régate de Villemur le 21 septembre 2014

Résumé de notre journée à la régate de Villemur le 21 septembre 2014

Tout d'abord notre arrivée avec le spectacle du Tarn qui avait revêtu une robe rouge sang spectaculaire : incroyable !
Il pouvait également prendre des reflets chocolats selon le point de vue. Preuves à l'appui sur les photos.
Le Tarn prend sa source au mont Lozère et suite aux pluies sévères des jours précédents, vers Millau il a transporté des alluvions charriées par la traversée des Cévennes.
Cette eau opaque et lourde, sans transparence, en ramant donnait l'impression de soulever des briques !

Nous étions 7 rameurs du Psar, avec 3 bateaux.
La remorque et les bateaux sont arrivés à 11H10 pour un départ à 11H25, tout le monde à mis le paquet pour monter les doubles et participer in extremis à la course en double vétérans. Les organisateurs ont été conciliants et ont décalé un départ pour nous permettre d'y participer. Les 2 doubles sont arrivés à un quart de seconde l'un de l'autre, il a fallu aller voir les arbitres pour le savoir !
Nous avons concouru sur 4 courses.
Lancelot Antoine Thomas ont participé à 2 courses Aurélien à 3 et les 2 filles à une course sur le 4 X- prêté par le TUC. Notre Barrie à barré la yolette victorieuse, mais oui c'était bien la yolette de Ramonville seule et splendide qui glissait au milieu du Tarn, elle était loin devant tous les autres sans conteste.
Le 4x ,malgré des pelles coulées, s'est bagarré sur la ligne d'arrivée et a pris la 3ème places. Les arbitres de courses nous interpellant avec un autre nom de club pour respecter la ligne d'eau puis éviter la berge à la fin nous ont fait perdre notre remontée.
Des supportrices Céline et sa maman nous ont rejoint et offert un fastueux gouter agrémenté d'un cocktail des plus chics !
Nous avons ramené un trophée pour les 80ans du club de Villemur et une coupe !

Splendide journée conviviale et sportive, avec un soleil sans reproche et une chaleur de plein été. J'espère que pour la prochaine régate régionale, la coupe de Noël en décembre à Moissac il y aura plus de participation, et de participants !

A très bientôt sur l'eau.

Géno

double PSAR Antoine Aurélien contre Thomas Lancelot
double PSAR Antoine Aurélien contre Thomas Lancelot
Départ du 4X
Départ du 4X